Accueil Historique Répertoires Atelier BF Galerie Calendrier Livre d'Or Liens associés Contact Qu'est ce qu'une BF ?
Fonctionnement

Les Instruments ….

Les Cuivres :

 

 

La Trompette Mib : Appelée aussi Trompette de Cavalerie, et est grâce à son étendue, l’un des principaux instruments mélodiques de l’orchestre.

 

Instrument à vent, de métal, à son clair et éclatant, était employé principalement pour les sonneries militaires de cavalerie.

 

Sa tonalité relativement aigue, rend son jeu délicat, d’autant plus que la tessiture employée dans les pièces modernes est surtout dans ce registre.

 

La biguine par Gaël

 

Trompette Basse : La trompette basse est en quelque sort une trompette tenor, c'est-à-dire qu’elle résonne à l’octave inférieure de la trompette Mib. Elle est originaire des fanfares de cavalerie. Elle dispose de la même tessiture que le Cor Mib, avec une sonorité proche de celle du trombone.

 

Appartenant au pupitre des basses, elle joue essentiellement un rôle d’accompagnement (et harmonique), mais est parfois employée, en duo avec le clairon-basse, pour la mélodie.

 

     Philfredo brass par Ludovic

 

 

             Le Clairon Sib :  Sorte de trompette dont le son est aigu et perçant.

 

Le clairon est, historiquement, l’instrument règlementaire de transmission des signaux de l’armée Française (infanterie). Il découle directement des cors/clairons de poste encore répandus en Allemagne et est l’ancêtre du bugle actuel. S’il ne dispose que de peu de notes, il est en revanche très apprécié dans l’orchestre pour sa sonorité.

 

Le caractère conique de ce tube confère à l’instrument une sonorité beaucoup plus douce (familièrement qualifiée de « chaude ») que celle de la trompette, instrument avec lequel il partage et complète les mélodies.

 

     Obstination par Cécile

 

Suite Trompette.mp3 Trompette basse.mp3 Clairon.mp3